Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 16:47

 

clef-a-molette.jpg

Comme dirait, le sarcastique @neozox, j’ai un internet de fille, c’est une façon aimable de dire que je me noie dans un verre d’eau ou que j’y vois des trucs comme personne d’autre, ou plutôt je n’y trouve pas toujours dans les menus ce que je devrais y trouver.

 C’est faux, mais les zhommes-geek de ma vie, à une exception près (@clawfire), me donnent des instructions tronquées, édulcorées ou pas assez précises, laissant trop de place à l’interprétation…et de l’interprétation, j’en ai toujours en réserve !

 

Je suis juriste et donc une maniaque de la rigueur linguistique.

 

Comme je suis extrêmement vaniteuse, je m’accroche, je persévère et je finalise en maugréant contre ces génies du clic pour qui tout est facile !

 

Mon challenge du jour m’inscrire sur airbnb.com pour y publier une annonce de location de notre appartement de vacances…

 

Après que le gentil @clawfire m’ait visionoguidée sur iGoogle (ça existe ça, visionoguidée ? (Nan, tant pis je l’invente, je m’en resservirais !), hier soir, je me lance et hop c’est parti…

 

Enfin hop, c’est parti, façon de s’exprimer, parce que ça aurait plutôt été hhhhhhhhhhhhoooooooooopppppp…ça va partir !

 

Donc, je m’inscris, ça c’est facile.

 

Je crée mon annonce…ça c’est aussi très facile…enfin au début parce qu’il a fallu quand même rapatrier tous les éléments dispersés au vent, qui sur mon iPhone, qui sur celui du chéri (qui n’était pas là), qui sur Flickr, qui sur Facebook, qui sur mon site de location, qui au fond d’un sac à main, qui chez Maman et donc pas ici, pas là près de mon écran.

 

Je précise Maman n’est pas adepte des technologies modernes, pour elle ça s’est arrêté à une sacoche à onglets en accordéons…tu vois ce que je veux dire lecteur ?

 

Le profil est rempli, j’ai mis une photo, une bio succincte, mes info personnelles (pas visible en public hein !) je passe à l’onglet confiance et recommandation, je procède à la vérification de mon numéro de téléphone, de mon compte facebook, de mon twitter…tout ça est assez simple.

 

La rubrique paiement, il faut que je rentre les coordonnées du compte bancaire dédié à l’appartement de Fréjus…les infos, je dois les avoir dans un mail puisque j’envoie les contrats aux locataires…ah oui mais ce sont les infos pour la France…il me faut celles pour les virements internationaux…

 

Mince ça n’est pas moi qui reçoit les courriers, je n’ai pas le RIB complet, c’est Maman et Maman…pas là, pas connectée, et au téléphone ce n’est pas la peine… pfff. Y a plus qu'à y aller...chez Maman.

 

Il ne reste plus qu'à créer et compléter mon annonce de location…des photos de l’appart et des environs, le formulaire de description de l’appartement et puis vient…le texte de description.

 

Tu me connais lecteur, je suis plutôt bavarde et bien organisée donc la présentation personnalisée de la description de l’appartement, j’ai de quoi dire…exposer chaque pièce et son équipement, retracer les avantages particuliers dudit appartement etc…bref plus de 500 mots, fière de moi.

 

Je passe à la rubrique suivante qui n’est que la traduction de mon descriptif en anglais, outch, je n’ai pas le bon vocabulaire !

 

Pas grave, je vais commencer et puis je me ferais aider et envoyer à ma copine danoise quadrilingue mon texte en français et elle me fera la super traduction de la mort qui tue.

 

Et là une , soit je lui fais un mail en copiant collant mon texte tout de suite (comme ça c’est fait), soit je continue  et je le ferais après ce mail, pour éviter d’être interrompue, vu l’heure, le téléphone va commencer à sonner sans arrêt.

 

Je continue, on passe à la rubrique adresse et géo localisation de l’appartement.

 

Comme l’entrée de la résidence est sur une place piétonne, l’adresse postale de mon appartement à louer ne veut pas être validée, elle ne doit pas être répertoriée par sur le site, qu'à cela ne tienne, je vais procéder autrement et le géo localiser.

 

J’agrandis la carte de France, puis de la région PACA, puis du Var et enfin j’arrive sur Port Fréjus et je retrouve le petit Parc en face et donc l’entrée de la résidence, c’est parfait, je suis fière de moi, je lève les mains du clavier et là fière de moi (et oui encore !), je lape la dernière gorgée de mon café, m’étire et j’aperçois du coin de l’œil un champ à cliquer pour me permettre de visualiser la géo localisation…

 

Et là en un dixième de seconde, je prends la mauvaise décision ou du moins la seconde mauvaise décision, la première étant celle de ne pas envoyer mon texte à Birte immédiatement mais d’attendre d’avoir finalisé mon annonce, je clique, ça refresh ma page et là…plus rien ni même les formulaires automatiques, tout a disparu sauf le nombre de pièces…

 

Tu les connais lecteur, ces secondes qui durent un souffle et où tu prends la mauvaise décision qui va te faire perdre deux heures…tu sais comme dans les dossiers quand tu quittes ton bureau sans sauvegarder tes 20 pages de conclusions ou 45 pages de contrat et qu'alors que tu regardes le courrier qui vient d’arriver du palais, l’électricité saute, ou quand tu dictes pendant 45 minutes et que tu n'as pas vu que tu as mal appuyé sur REC... tu vois ce que je veux dire…

 

Dans ces cas là, tu sais que ton texte parfait, quoi que tu fasses tu ne le retrouveras jamais, tes enchaînements harmonieux non plus…ta démonstration au cordeau est partie à jamais.

 

Au début, tu vas t’échiner à essayer de retrouver tes phrases exactes qui coulaient toutes seules la première fois et puis tu renonceras et tu relanceras ton inspiration pour refaire…autrement mais pas vraiment convaincue de rééditer la perfection initiale que tu as nécessairement idéalisée.

 

Bon alors ici, c’est pas  la démonstration qui pose problème mais ne rien oublier et le dire le plus joliment possible.

 

Et le cœur battant, à chaque rubrique, à chaque étape, bien que cette fois tu auras ouvert Word pour te faire un brouillon, tu accoucheras, deux heures plus tard, dans la douleur d’un texte moins bien dont tu es persuadée qu'il lui manque des trucs et qu'il est motche !

 

Non je n’ai pas un internet de fille…c’est mal expliqué !

 

J’y suis arrivée et finalement c’est joli non ? Et puis ça m’a permis de me rendre compte que la demande de photographe pro qui certifiera l’exactitude des photos de l’appartement n’avait pas abouti…donc finalement…

 

 

(Au fait @Néozox, la dernière fois que tu es venu à la maison et que tu t'es connecté partout de mon PC...tu y as laissé tes accès...sur mon PC...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de mademoisellepioupiou
  • Le blog de mademoisellepioupiou
  • : Du blabla, des moments de tendresse, des énervements, du soleil et surtout du bon vivre
  • Contact

Recherche